Accueil

Bienvenue dans le Doyenné de Saint Jean Angely !

Au Nord Est de notre département se trouve le Doyenné de Saint Jean d’Angély. C’est la Basse Saintonge, presque le Poitou avec ses paysages variés : vallons, bois, céréales et vignes ; c’est là son attrait touristique où l’on découvre la richesse de son patrimoine roman.

Les Anglais ne s’y trompent pas quand ils viennent assez nombreux habiter les communes. Si le gros des usines de bois déroulés a disparu, de petites structures et entreprises artisanales sont dynamiques et génèrent des emplois. Mais leur nombre est insuffisant. Les élus du pays des vals de Saintonge sont préoccupés pour rejoindre et créer des liens avec les nouveaux arrivants.

St Jean d’Angély a vocation à devenir la 4é commune de Chte Mme dotée d’une station thermale. On est sur la même nappe thermale que Rochefort et Jonzac. L’objectif est une base annuelle de 5.OOO curistes dans un délai de cinq ans.

Dans ce doyenné aux cantons si divers les difficultés ne manquent pas mais des chrétiens sont actifs dans la vie sociale et heureux de faire Eglise. L’arrivée d’une animatrice pastorale  chargée de coordonner la catéchèse des enfants est riche d’espérance pour les 7 paroisses du doyenné, de même que la nouvelle organisation de l’Aumônerie des collèges sous la responsabilité du jeune Père Sesuraj Alphonse.

Localiser ma paroisse

Retrouvez
les doyennés

Et leurs paroisses

Description

Je soutiens mon église

Évangile du jour

En ce temps-là,
au cours du repas que Jésus prenait avec ses disciples,
          il fut bouleversé en son esprit,
et il rendit ce témoignage :
« Amen, amen, je vous le dis :
l’un de vous me livrera. »
          Les disciples se regardaient les uns les autres avec embarras,
ne sachant pas de qui Jésus parlait.
          Il y avait à table, appuyé contre Jésus,
l’un de ses disciples, celui que Jésus aimait.
          Simon-Pierre lui fait signe de demander à Jésus
de qui il veut parler.
          Le disciple se penche donc sur la poitrine de Jésus
et lui dit :
« Seigneur, qui est-ce ? »
          Jésus lui répond :
« C’est celui à qui je donnerai la bouchée
que je vais tremper dans le plat. »
Il trempe la bouchée,
et la donne à Judas, fils de Simon l’Iscariote.
          Et, quand Judas eut pris la bouchée,
Satan entra en lui.
Jésus lui dit alors :
« Ce que tu fais, fais-le vite. »
          Mais aucun des convives ne comprit
pourquoi il lui avait dit cela.
          Comme Judas tenait la bourse commune,
certains pensèrent que Jésus voulait lui dire
d’acheter ce qu’il fallait pour la fête,
ou de donner quelque chose aux pauvres.
          Judas prit donc la bouchée, et sortit aussitôt.
Or il faisait nuit.

          Quand il fut sorti, Jésus déclara :
« Maintenant le Fils de l’homme est glorifié,
et Dieu est glorifié en lui.
                   Si Dieu est glorifié en lui,
Dieu aussi le glorifiera ;
et il le glorifiera bientôt.

                   Petits enfants,
c’est pour peu de temps encore
que je suis avec vous.
Vous me chercherez,
et, comme je l’ai dit aux Juifs :
“Là où je vais,
vous ne pouvez pas aller”,
je vous le dis maintenant à vous aussi. »

          Simon-Pierre lui dit :
« Seigneur, où vas-tu ? »
Jésus lui répondit :
« Là où je vais,
tu ne peux pas me suivre maintenant ;
tu me suivras plus tard. »
          Pierre lui dit :
« Seigneur, pourquoi ne puis-je pas te suivre à présent ?
Je donnerai ma vie pour toi ! »
          Jésus réplique :
« Tu donneras ta vie pour moi ?
Amen, amen, je te le dis :
le coq ne chantera pas
avant que tu m’aies renié trois fois. »

                        – Acclamons la Parole de Dieu.